20 février 2006

Je n'aurais jamais dû voir le fond de tes yeux
Pour m'y croire combler comme tout (homme) veut
Je n'aurais jamais dû rêver de nous deux
Pour qu'au reveil notre conte n'ait rien d'heureux

J'ai manqué mon heure, mon train du bonheur
Tu ne m'as rien caché, tu m'as tout dit de (lui )
J'ai manqué mon tour à la course aux amours
M'aurais-tu pris si j'étais arrivé avant ( lui)

Pense à moi quand tu ris et m'oublies là-bas
Pense à moi quand ici je ne survis pas
Pense à moi quand la vie reprend dans ses bras
Pense à moi quand je meurs et m'ennuie de toi

Je n'aurais jamais dû voler tes secrets
Pour y trouver un autre homme qui y naissait
Je n'aurais jamais dû te connaître jamais
Oh quand j'aimais t'avoir aimé

J'ai manqué mon amour, train dû bonheur
Tu ne m'as rien caché, mais ça n'enpèche pas la peine
J'ai manqué mon tour à la course aux amours
tu peux partir mais
tu ne me quitter plus je t'ai dans mes veines

Pense à moi quand tu ris et m'oublies là-bas
Pense à moi quand ici je ne survis pas
Pense à moi quand la vie reprend dans ses bras
Pense à moi quand je meurs et m'ennui de toi

Change Moi
.....
Je penserai à toi
Change moi
Où que j'aille
Faut pas...

Pense à moi quand tu ris et m'oublies là-bas
Pense à moi quand ici je ne survis pas
Pense à moi quand la vie reprend dans ses bras
Pense à moi quand je meurs et m'ennui de toi

trouvé sur un blog....

Posté par eihamatt à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Je n'aurais jamais dû voir le fond de tes yeux

Nouveau commentaire